Diane Burton

Femme avec la maladie du coeur, 55 ans, Ottawa, ON

Je m’appelle Diane Burton, j'ai 55 ans et j’ai une maladie du cœur. Je ne présentais pas de risque de crise cardiaque; après tout, je n’avais que 54 ans.

En août 2012, j’ai ressenti des douleurs dans les bras et le dos; j’ai pensé que c’était dû à quelque chose que j’avais fait ou soulevé. J’ai eu une indigestion; il devait s’agir de quelque chose que j’avais mangé. J’étais épuisée; je supposais que j’avais probablement trop travaillé.

Pendant que j’étais au travail, j’ai commencé à avoir des douleurs à la poitrine. J’ai appelé mon mari et lui ai dit que je me rendais à l’hôpital. Il voulait passer me prendre, mais je lui ai dit que ce n’était pas nécessaire, que je n’étais pas si loin et que je pouvais conduire. Par ailleurs, la crise cardiaque était bien la dernière chose à laquelle je pensais.  

Je suis arrivée à l’hôpital, et j’ai décrit mes symptômes. Après certains tests, on m’a dit que mes taux d’enzymes étaient élevés et que mes artères étaient obstruées à 99 %. On m’a posé 2 endoprothèses. Quand mon mari a informé nos parents et amis de ma situation, ils étaient aussi étonnés que moi.

Je vous invite à vous joindre à moi pour découvrir les leçons que j’ai apprises et comment je vis aujourd’hui avec la maladie du cœur. 

 

Blogue à Diane

Jun 7 2014

Savoir ce qu’on peut et ne peut pas faire

Je visitais des amis en Californie récemment et, comme nous le savons, il fait très beau la plupart du temps et les activités en plein air abondent. Mes amis voulaient faire de la randonnée pédestre en montagne, ce qui me semblait une excellente idée. 

Apr 24 2014

Ça ne m’arrivera jamais

Avec le recul, je sais que j’ai eu des signes et des indices. Dans la plupart des cas, on trouve des excuses pour les ignorer ou pour se dire que ça ne peut pas nous arriver.