Cholestérol

SAVOIR COMPRENDRE AGIR
 
Quel est le lien entre le cholestérol et la maladie du coeur?

Le cholestérol est un type de gras, également appelé «lipide», qui circule dans le sang. Il est produit naturellement par le corps et remplit un certain nombre de fonctions importantes. Par exemple, il aide à la construction des membranes cellulaires, participe à la fabrication de certaines hormones, comme l’œstrogène et la testostérone, et joue un rôle essentiel dans l’absorption des lipides provenant de l’alimentation. Une trop grande quantité de cholestérol sanguin peut endommager les artères et causer une maladie cardiovasculaire.

Le cholestérol provient de 2 sources :

  • les aliments que vous consommez, qui en fournissent de 15 % à 20 %
  • votre foie, qui en produit de 80 % à 85 %

Quand vos taux de cholestérol sont plus élevés que la normale, on dit que vous avez une hypercholestérolémie, ou « hyperlipidémie ». Non seulement l’hypercholestérolémie augmente grandement votre risque de subir une crise cardiaque ou de développer une maladie cardiovasculaire, mais elle augmente aussi votre risque de souffrir d’autres problèmes de santé graves comme :

  • une maladie coronarienne
  • un accident vasculaire cérébral
  • l’hypertension
  • le diabète
  • l’obésité

Dans l’organisme, le cholestérol est transporté par des particules qu’on appelle « lipoprotéines » – un type de cholestérol. Il existe 3 principales composantes du cholestérol que vous devez connaître :

Lipoprotéines de faible densité (LDL): Parfois appelées « mauvais cholestérol », les lipoprotéines de faible densité transportent la plus grande partie du cholestérol dans le sang afin de l’entreposer pour un usage futur. Des taux élevés de LDL provoquent une accumulation du cholestérol sur les parois artérielles, menant à la formation de plaque.

Une trop grande quantité de LDL

Un taux trop élevé de cholestérol LDL peut entraîner une accumulation de cholestérol (plaque) sur la paroi interne des vaisseaux sanguins, ce qui cause leur rétrécissement ou leur durcissement et réduit par conséquent le débit sanguin. Cette maladie est connue sous le nom d’ « athérosclérose ».

Le rétrécissement des vaisseaux sanguins qui mènent au cœur peut provoquer une coronaropathie, de l’angine et une crise cardiaque. Les crises cardiaques résultent en général de la rupture de la plaque (des fragments qui se détachent de la paroi d’un vaisseau sanguin et bloquent une artère). De plus, le rétrécissement des vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau risque d’entraîner un AVC.

Lipoprotéines de haute densité (HDL): Appelées « bon cholestérol », les lipoprotéines de haute densité transportent le cholestérol vers le foie, où il est éliminé. Plus vous avez de HDL dans le sang, mieux vous êtes protégé contre la formation de plaque dans les artères.

Une quantité insuffisante de HDL

Quand votre taux de cholestérol HDL est trop faible, le mauvais cholestérol reste dans les artères au lieu d’être acheminé vers le foie pour être ensuite éliminé de l’organisme.

Triglycérides: Il s’agit du type de gras naturel le plus commun dans le corps. Les triglycérides ont une double fonction, travaillant à la fois au stockage et au transport du gras dans le sang. Quand vous consommez trop de calories (en particulier du sucre et de l’alcool), elles sont stockées sous forme de triglycérides. Tout comme pour le cholestérol LDL, une trop grande quantité de triglycérides augmente votre risque de maladie cardiovasculaire.

Une trop grande quantité de triglycérides

Des taux élevés de triglycérides sont dangereux pour votre santé cardiovasculaire, car ils augmentent les probabilités de durcissement des artères, ce qui augmente aussi le risque de maladie du cœur, d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

Le ratio cholestérol total/cholestérol HDL (CT/HDL) est une mesure qui sert à évaluer votre risque de maladie cardiovasculaire. On le calcule en divisant votre taux de cholestérol total par votre taux de cholestérol HDL.

Quelles sont let personnes les plus a risqure de souffrir de l'hypercholestérolémie?

Quel que soit votre sexe, votre âge ou votre origine ethnique, vous présentez un risque d’hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol).

Les facteurs qui suivent peuvent augmenter votre risque d’hypercholestérolémie. Si un ou plusieurs de ces facteurs s’appliquent à vous, consultez votre médecin et demandez-lui de faire vérifier votre cholestérol.

  • Vous êtes un homme de 40 ans ou plus.
  • Vous êtes une femme de 50 ans ou plus, ou vous êtes ménopausée.
  • Vous avez un parent immédiat (premier degré) de moins de 60 ans qui est décédé d’une maladie cardiovasculaire.
  • Vous avez déjà subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  • Vous êtes atteint de diabète.
  • Vous avez une hypertension artérielle.
  • Vous souffrez d’une maladie du rein.
  • Vous fumez.
  • Vous êtes obèse*.
  • Vous avez une maladie inflammatoire.
  • Vous avez le VIH.

*L’obésité se définit par un tour de taille de plus de 102 cm (40 po) pour les hommes ou de plus de 88 cm (35 po) pour les femmes. Pour les personnes d’origine chinoise ou sud-asiatique, l’obésité correspond à un tour de taille de plus de 90 cm (35 po) pour les hommes et de plus de 80 cm (32 po) pour les femmes.

Causes de l'hypercholestérolémie

Il y a certaines causes d’hypercholestérolémie qui ne peuvent être évitées. Cette maladie peut être héréditaire, et les taux de cholestérol LDL augmentent naturellement avec l’âge. Votre cholestérol est aussi influencé par les facteurs non modifiables suivants :

  • l’âge
  • les antécédents familiaux
  • le sexe (le risque augmente chez les femmes ménopausées)

Il existe d’autres facteurs, ou habitudes, qui ont des répercussions négatives sur votre cholestérol, mais que vous pouvez modifier. En voici quelques-uns  :

Comment savoir si mon taux de cholestérol est élevé?

L’hypercholestérolémie ne cause généralement pas de symptômes. Plusieurs des personnes qui ont un taux élevé de cholestérol ne le savent pas, ce qui les expose aux maladies cardiovasculaires. Votre médecin calculera votre niveau de risque (faible, modéré ou élevé) en utilisant un outil d’évaluation adapté et en examinant différents facteurs, comme des antécédents de crise cardiaque ou d’AVC, de blocages d’artères dans votre cou, vos bras ou vos jambes, votre âge et la présence d’au moins deux facteurs de risque, comme le tabagisme, l’hypertension, un faible taux de HDL ou des antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire.

Si vous ne présentez aucun des facteurs précités et que vous avez plus de 20 ans, votre médecin déterminera s’il est nécessaire que vous passiez certains tests et à quelle fréquence. Une prise de sang requiert d’être à jeun depuis la veille, soit depuis 10 à 12 heures5. L’analyse sanguine permet de mesurer votre cholestérol total et vos taux de triglycérides, de C-LDL et de C-HDL.  Le taux de cholestérol total divisé par le taux de C-HDL (rapport CT/C-HDL) sert à mesurer votre risque cardiovasculaire.

Que faire si mes taux de cholestérol sont trop élevés?

Deux outils sont utilisés pour maîtriser le cholestérol, et beaucoup de patients ont besoin des deux : les médicaments et les changements au mode de vie. En apportant les changements recommandés à votre mode de vie, vous pouvez améliorer votre taux de cholestérol de 5 à 10 % , mais il a été démontré que les médicaments réduisent le taux de cholestérol-LDL de 20 à 55 %. Par conséquent, il est souvent nécessaire de prendre des médicaments en plus d’adopter de saines habitudes, comme arrêter de fumer et faire plus d’exercice.

Différents médicaments abaissent les taux de C-LDL et de triglycérides, augmentent le taux de C-HDL et diminuent la quantité de cholestérol absorbé dans le système digestif. Un patient peut prendre plus d’un médicament destiné à réduire le cholestérol (hypocholestérolémiant).

Médicaments destinés à réduire le cholestérol 

Tous les patients atteints de coronaropathie ou de diabète devraient recevoir des statines. Les statines sont des médicaments sûrs et efficaces destinés à réduire le cholestérol. Certains patients auront toutefois besoin d’un second médicament. 

Médicaments destinés à réduire les triglycérides

Les lignes directrices sur la pharmacothérapie ne sont pas aussi nettes pour les taux élevés de triglycérides que pour le cholestérol. Cependant, les fibrates constituent le médicament de choix pour diminuer le taux de triglycérides très élevé chez les personnes dont le taux de cholestérol est relativement normal. Les fibrates les plus puissantes peuvent faire baisser le taux de triglycérides de 40 %. Les statines sont efficaces pour réduire le cholestérol et les triglycérides. En cas de diabète, le traitement requiert une maîtrise constante de la glycémie pour être efficace. Il est également essentiel d’éviter l’alcool, les œstrogènes oraux et les rétinoïdes. 

Traitement des faibles taux de HDL

La niacine, une forme de vitamine B, peut faire augmenter le C-HDL de 30 % (et parfois plus avec un traitement prolongé). C’est l’agent le plus efficace pour faire augmenter le taux de C-HDL.

Des médicaments sont généralement prescrits aux personnes qui présentent un risque élevé de maladie cardiovasculaire ou un risque modéré qui s’accompagne d’autres facteurs de risque. Si votre médecin vous a prescrit des médicaments, il est important de suivre le plan de traitement qu’il a établi pour vous. Rappelez-vous :

  • de continuer à prendre vos médicaments même si vous vous sentez mieux;
  • de noter les symptômes que vous ressentez pour vous souvenir d’en parler à votre médecin;
  • de faire le suivi de vos médicaments si vous en prenez plusieurs; un carnet de médicaments peut être utile à cette fin;
  • de prendre vos médicaments au moment voulu et avec constance pour qu’ils demeurent efficaces.

Pour la plupart des gens, les médicaments seuls ne suffisent pas. La majeure partie du cholestérol provient des aliments que nous mangeons, mais il y a plus à faire pour maîtriser son cholestérol que de surveiller son alimentation. Informez-vous sur les changements les plus importants que vous pouvez apporter à votre mode de vie et les façons de vous y prendre pour commencer :

  • adopter une saine alimentation
  • perdre du poids
  • faire plus d’exercice
  • arrêter de fumer
  • maîtriser son diabète.

Il est important de connaître votre taux de cholestérol pour assurer la santé de votre cœur. Au Canada, l’hypercholestérolémie touche près de la moitié des personnes âgées de 40 à 59 ans, et plus du quart de celles qui ont entre 20 et 39 ans, mais beaucoup de personnes ayant un taux de cholestérol élevé l’ignorent2. Demandez à votre médecin si vous devriez faire évaluer votre cholestérol et demandez-lui des conseils pour maîtriser votre cholestérol.