les symptômes féminins

Une crise cardiaque atypique : 

Les symptômes féminins

À quoi ressemble une crise cardiaque? À un homme bedonnant plié en deux en raison de douleurs à la poitrine et qui peine à respirer? À une retraitée aux prises avec une douleur profonde entre les omoplates? Ou à une jeune maman de 35 ans victime d’essoufflement et accablée de fatigue?

Les symptômes observés chez les femmes sont souvent qualifiés d’« atypiques » parce qu’ils diffèrent des symptômes que l’on observe habituellement chez les hommes. Qui plus est, les signes de crises cardiaques peuvent être beaucoup plus subtils que ceux que les médecins associent à ce qu’ils appellent la crise cardiaque « hollywoodienne ». Certains symptômes apparaissent parfois bien des mois avant la crise cardiaque, ce qui complique leur interprétation. Les femmes elles-mêmes ne font pas forcément le lien entre leurs maux de dos ou leur fatigue et la maladie du cœur ou une crise cardiaque, simplement parce que ces manifestations ne sont pas représentatives de l’image qu’elles ont d’une urgence cardiaque. Résultat : de 25 à 50 % des crises cardiaques chez les femmes passent inaperçues.

Apprenez à reconnaître les symptômes précurseurs et aigus de crise cardiaque chez les femmes et consultez un médecin lorsqu’ils surviennent chez vous ou vos proches. 

Symptômes précurseurs de la crise cardiaque

Certaines femmes présentent des signes latents pendant parfois un an avant une crise cardiaque, en partie parce qu’un grand nombre de leurs symptômes sont attribués au stress ou à un rythme de vie soutenu. Vous trouverez ci‑dessous les principaux signes précurseurs d’une crise cardiaque, en fonction de leur fréquence chez les femmes victimes d’une crise cardiaque :

  • Fatigue: baisse importante et inhabituelle du niveau d’énergie qui ne s’atténue pas après plusieurs jours. Signalée par 70 % des patientes, la fatigue est le symptôme unique et durable le plus courant;
  • Troubles du sommeil : difficultés d’endormissement ou réveils nocturnes plus fréquents, le plus souvent en raison d’un inconfort ou d’une douleur qui empêche de dormir; 
  • Essoufflement: sensation d’être à bout de souffle après une activité ordinaire, mais surtout pendant un effort;
  • Indigestion: sensation pénible de distension abdominale peu après un repas, parfois accompagnée d’une douleur ou d’une sensation de brûlure dans la partie supérieure de l’abdomen;
  • Douleur dans la poitrine: inconfort léger qui peut aussi s’apparenter à une indigestion;
  • Anxiété: sensation de nervosité ou de crainte sans raison apparente ou plus fréquente qu’à l’accoutumée.

Symptômes durables moins courants:

  • Inconfortmalaise dans la région de l’épaule, parfois douloureux;
  • Maux de tête: céphalées plus intenses, plus fréquentes;
  • Étourdissements: sensations de faiblesse ou de vertige;.
  • Problèmes de vision: : vision trouble.

Symptômes aigus de crise cardiaque

Outre les signes précurseurs décrits ci-dessus, les symptômes suivants sont les plus fréquemment souvent signalés par les femmes immédiatement avant une crise cardiaque :

  • Douleurs à la poitrine : alors que les hommes rapportent souvent une douleur oppressante ou lancinante dans la poitrine, les femmes sont nombreuses à évoquer plutôt une sensation de pression et de serrement dans la poitrine, ou une douleur persistance à la poitrine ou au dos;
  • Fatigue : il s’agit d’une fatigue accablante et inhabituelle qui rend toute action très pénible;
  • Difficultés respiratoires : la respiration devient soudainement très difficile, peu profonde;
  • Douleur irradiante : la douleur se répand dans la mâchoire, le bras, l’épaule, ou irradie dans le dos.

Symptômes moins fréquents :

  • Sueurs froides : la transpiration est soudaine malgré une peau fraîche. Parfois la patiente se plaint de sensations de chaleur ou de rougeur au visage;
  • Nausées : mal de cœur sans raison apparente; s’accompagne parfois de vomissements;
  • Étourdissements : sensations de faiblesse ou de vertige.

Pour obtenir de plus amples renseignements