Stress anxiétée dépression

Mon objectif cardiovasculaire 

Prendre des mesures pour maîtriser votre stress.

Quand vous réussissez à abaisser votre niveau stress, vous ne faites pas que vous aider; vous aidez aussi les gens qui vous entourent. Comme le stress peut affecter votre humeur et vos émotions, votre comportement peut changer et avoir des répercussions négatives sur vos proches. Le stress peut vous rendre irritable et plus enclin à vous mettre en colère. Quand le stress devient très intense, il peut arriver que vous déversiez votre frustration sur les membres de votre famille et vos amis.

En maîtrisant votre stress, vous pouvez réduire les risques qu’il affecte les gens qui vous sont chers. Et vous réduirez par la même occasion votre risque de souffrir d’anxiété et de dépression. Voici quelques bienfaits liés à la diminution de votre stress :

  • meilleure estime de soi
  • meilleures habitudes de sommeil
  • plus d’énergie
  • tension artérielle mieux maîtrisée
  • fréquence cardiaque régulière
  • appétit normal
  • meilleure concentration
  • meilleure humeur

Comme le stress que vous vivez influence les gens qui vous entourent, une attitude calme et plus positive a aussi son effet autour de vous. Quand vous arrivez à abaisser votre niveau de stress, vos amis et vos proches sont plus susceptibles de trouver votre compagnie agréable et de vous aider à préserver un sentiment de bien-être.

Prévenir les situations stressantes

Le stress existe. Il fait partie de la vie quotidienne. Même si vous ne pouvez pas vivre une vie entièrement dépourvue de stress, vous pouvez faire de votre mieux pour éviter les situations stressantes. Par exemple :

  • apprendre à dire « non »
  • éviter d’avoir un horaire surchargé
  • vous préparer (de votre mieux) aux événements ou aux moments qui sont sources de stress pour vous
  • fixer des objectifs réalistes

Stratégies d’adaptation et de gestion du stress

Conseils pour combattre le stress excessif

Votre façon d’envisager un événement – et les émotions reliées à votre processus de pensée – détermine son impact sur votre santé. Cela signifie que tout ce que vous faites pour avoir une perspective plus positive permettra de diminuer votre niveau de stress et d’améliorer votre santé. En même temps, il est important de trouver des stratégies d’adaptation précises pour gérer le stress dans votre vie.

Apprenez à gérer et à maîtriser le stress en :

  • identifiant les facteurs à l’origine de votre stress
  • trouvant des moyens d’abaisser le niveau de stress
  • élaborant un plan de vie saine pour soulager le stress et ses effets nocifs 3

La gestion du stress commence par les éléments essentiels suivants :

  • Soyez physiquement actif tous les jours; cela contribue à réduire les effets du stress.
  • Créez et maintenez des réseaux d’entraide solides et de bonnes relations familiales.
  • Renseignez-vous sur la gestion du stress.
  • Demandez de l’aide si votre stress devient une source de préoccupation.

La brochure Le stress apprivoisé de la Fondation des maladies du cœur inclut des renseignements sur les compétences et les techniques pratiques pour réduire le stress, la façon de trouver de l’aide et les différentes options de traitement.

Conseils pour combattre l’anxiété

Apprenez à reconnaître les premiers signes d’anxiété et prévoyez des solutions pour gérer vos émotions. Apprenez de nouvelles stratégies d’adaptation pour gérer les situations qui vous causent de l’anxiété au lieu de les éviter. Par exemple, vous pouvez faire des exercices de respiration profonde et mettre d’autres stratégies en pratique.

  • Visualisez des scènes qui vous inspirent la détente.
  • Apprenez des techniques de relaxation (tendre et détendre tous les muscles de votre corps les uns après les autres).
  • Détournez votre attention de vos sources d’anxiété en vous concentrant sur une tâche simple (compter à rebours à partir de 100 en soustrayant par 3).
  • Faites des activités agréables comme lire un livre amusant ou recevoir un massage.
  • Faites part de vos craintes et de vos préoccupations à une personne en qui vous avez confiance.

Face à des situations stressantes, une bonne préparation peut être utile. Essayez de trouver des solutions aux problèmes qui vous causent de l’anxiété avant qu’ils ne surviennent. Quand vous êtes face à une situation stressante, essayez de lâcher prise face aux éléments qui sont indépendants de votre volonté.

Vous pouvez aussi envisager de participer à un programme d’entraide pour vous informer, apaiser vos inquiétudes et obtenir des réponses à vos questions et préoccupations. Si nécessaire, consultez un médecin ou un professionnel de la santé mentale (travailleur social, psychologue ou psychiatre) pour en savoir plus sur les traitements reconnus contre l’anxiété.

Conseils pour combattre la dépression

Comme les pensées négatives jouent souvent un rôle dans la dépression, il peut être bénéfique de demander de l’aide pour apprendre à identifier et à modifier votre mode de pensée. Confiez-vous à vos parents et amis, et joignez-vous à des groupes d’entraide. Vous pouvez aussi consulter un médecin ou un professionnel de la santé mentale (travailleur social, psychologue ou psychiatre) pour en savoir plus sur les traitements reconnus contre la dépression.

Faites des activités agréables, même si vous n’en avez pas envie. Cela pourrait contribuer à améliorer votre humeur. Faire de l’exercice régulièrement aide aussi à voir le bon côté des choses. Fixez-vous des objectifs réalistes et célébrez vos réalisations. Et tenez un journal de vos activités quotidiennes pour mieux apprécier vos progrès.

Prenez l’habitude de vous réserver du temps à l’écart du stress quotidien. Pensez à participer à un programme de soutien pour vous informer et vous mettre en confiance.

Cette vidéo propose des conseils sur la gestion du stress, de l’anxiété et de la dépression (Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, en anglais seulement).

prendre des médicaments

Bien que les médicaments soient des outils utiles pour gérer le stress, ils traitent les symptômes, et non les causes. Vous avez plus de chances de traiter les causes sous jacentes de votre dépression si vous demandez l’aide d’un professionnel. Par exemple, un professionnel de la santé mentale peut vous aider à faire les changements cognitifs et comportementaux nécessaires pour améliorer votre bien-être émotionnel. Combiner la prise de médicaments à d’autres stratégies, comme la psychothérapie, est souvent une approche plus efficace pour réduire les sentiments de dépression.

Si vous prenez des médicaments, c’est le stade et la gravité de votre dépression qui détermineront pendant combien de temps vous en aurez besoin. Votre médecin pourrait vous prescrire des médicaments pour une période de 6 mois ou plus afin de vous aider à réduire le risque de récidive.

 

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

Stress

Le stress n’exige pas de diagnostic, puisqu’il ne s’agit pas d’une maladie mentale. Mais un stress prolongé est un facteur de risque pour votre santé mentale qui pourrait éventuellement devenir cause de maladie. Le stress étant une expérience très personnelle, il est important d’identifier vos propres facteurs de stress afin d’être en mesure de mieux y faire face.

Anxiété

Pour le trouble d’anxiété généralisée, le diagnostic commence avec vous. Essayez de vous rappeler si vous avez éprouvé l’un ou l’autre des symptômes suivants presque tous les jours au cours des 6 derniers mois :

  • inquiétude fréquence
  • fixation intense sur certaines situations de la vie (le travail, les finances)
  • détresse ou fardeau incombant à une préoccupation de tous les instants

Si vous avez éprouvé l’un ou l’autre de ces symptômes, il est important de demander conseil à votre médecin, à un psychologue ou à un psychiatre qualifié qui pourra vous proposer des choix de traitement appropriés 7.

Cet outil en ligne sur le site Web « Here to Help » (Nous sommes là pour vous) permet d’évaluer votre risque de dépression et d’anxiété (en anglais seulement). Veuillez noter que cet outil est présenté à titre éducatif seulement et n’est pas destiné à fournir un diagnostic clinique.

Le traitement de l’anxiété généralisée fait appel à des stratégies d’adaptation et des thérapies cognitives qui favorisent la pensée positive et aident à changer les pensées anxieuses en émotions plus positives. Les troubles anxieux plus graves peuvent nécessiter un traitement médicamenteux à l’aide d’antidépresseurs ou d’antianxiolytiques 8.

Dépression

Un diagnostic de dépression commence habituellement par une discussion avec votre médecin au sujet des symptômes que vous éprouvez. Comme votre médecin peut ne pas soupçonner que vous êtes déprimé, il est important de lui dire ce que vous ressentez.

Il existe différentes solutions de traitement efficaces, dont la thérapie cognitive, les médicaments et les thérapies de soutien. Ces solutions peuvent parfois être utilisées ensemble afin d’obtenir les meilleurs résultats possible pour atténuer vos sentiments dépressifs.

Si votre sentiment dépressif est particulièrement intense ou s’il dure depuis longtemps, une consultation avec un médecin pourrait vous être bénéfique. Si votre dépression s’accompagne de symptômes physiques, comme des troubles du sommeil, une perte d’appétit ou de la fatigue, il est important de parler à un médecin. Des antidépresseurs peuvent parfois être prescrits.

Les antidépresseurs agissent en corrigeant les déséquilibres chimiques dans le cerveau, qui sont connus pour causer la dépression. Il existe différents types d’antidépresseurs, et certaines personnes doivent en essayer quelques-uns avant de trouver celui qui convient à leurs symptômes en particulier.

Les antidépresseurs se révèlent utiles pour certaines personnes, mais la plupart de ces médicaments ont des effets secondaires comme :

  • une baisse de la libido
  • une bouche sèche
  • de la somnolence
  • des changements de poids

N’oubliez pas que trouver le bon antidépresseur et la bonne posologie peut demander du temps; vous pourriez ne pas ressentir les effets du médicament avant 2 à 4 semaines