Diabétique

Mon objectif cardiovasculaire

Prendre des mesures pour maîtriser votre glycémie.

Diagnostic et traitement

Trois (3) épreuves sanguines peuvent aider votre médecin à déterminer si vous êtes diabétique :

1. Glucose plasmatique à jeun :
L’épreuve de glucose plasmatique à jeun mesure la quantité de glucose présente dans le sang lorsque vous êtes à jeun. Le jeûne consiste à ne pas manger ni boire pendant au moins 8 à 10 heures avant le prélèvement de sang. Il est toutefois permis de boire de l’eau.

2. Glycémie aléatoire (non à jeun) :
Le prélèvement sanguin est fait à n’importe quel moment de la journée sans que vous soyez à jeun. Les valeurs cibles de l’épreuve de glycémie non à jeun sont différentes de celles de l’épreuve de glycémie à jeun. Un résultat égal ou supérieur à 11,1 mmol/l est un signe de diabète.

3. Épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale :
Cette épreuve consiste à prélever des échantillons de sang dans un intervalle de 2 heures. Le premier échantillon est prélevé immédiatement après l’ingestion d’une boisson sucrée. Puis, un deuxième échantillon est prélevé 2 heures plus tard pour déterminer si vous êtes atteint de diabète.

L’épreuve de glucose plasmatique à jeun est l’examen de dépistage recommandé, mais une autre épreuve peut être utilisée en fonction d’autres facteurs de risque et de résultats antérieurs anormaux.

Si votre médecin pense que vous êtes atteint de diabète après l’épreuve de glucose plasmatique à jeun, il demandera une épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale afin de confirmer le diagnostic et de déterminer le traitement approprié.

Le traitement varie selon le type de diabète dont vous êtes atteint, vos facteurs de risque à l’égard d’autres maladies et les résultats des épreuves. Normalement, le diabète de type 2 se traite en apportant des changements au mode de vie, ce qui est tout aussi important pour maîtriser le diabète de type 1. Le fait de changer votre mode de vie peut contribuer à lui seul à réduire jusqu’à 60 % votre risque d’être atteint de diabète de type 2. Ces changements peuvent aussi aider à atténuer d’autres facteurs de risque comme l’hypertension et le cholestérol. Mais, les médicaments peuvent encore être nécessaires, notamment ceux qui ciblent les facteurs de risque 10.

Traitement médicamenteux et insulinothérapie

Peu importe votre mode de vie, si vous recevez un diagnostic de diabète de type 1, vous devrez suivre un traitement par injections d’insuline (insulinothérapie). Quatre (4) types d’insuline sont disponibles. Celle qui vous sera prescrite dépendra de votre mode de vie, notamment de votre niveau d’activité et de vos habitudes alimentaires 8.

Les 4 types d’insuline ont des temps d’activation différents après l’injection :

  • Action prolongée (insuline basale)
  • Action intermédiaire (insuline basale)
  • Courte action (bolus d’insuline)
  • Action très rapide (bolus d’insuline)

Chaque type d’insuline fait effet à une vitesse différente, atteint son pic d’action à des moments différents et a une durée d’action variable. Cette présentation vidéo (en anglais seulement) propose un aperçu de l’insuline (Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa), de son rôle, de ses effets secondaires et des temps de réponse.

Le Consumer’s Guide (en anglais seulement) de l’Association canadienne du diabète fournit de plus amples renseignements sur les produits et les médicaments utilisés pour traiter le diabète.

Médicaments pour le diabète de type 2

Le diabète de type 2 se traite avec des médicaments qui aident votre corps à mieux maîtriser le taux de glucose dans le sang. Certains des médicaments de marque et des médicaments génériques offerts sont décrits dans le tableau qui suit. Le traitement médicamenteux est entrepris généralement si 2 à 3 mois de changements au mode de vie n’ont eu que peu ou pas d’effet pour améliorer la glycémie.

Marque (générique) Action À quel moment le prendre Effets secondaires possibles
  • Diabeta® (glyburide)
  • Diamicron® (gliclazide)
  • Amaryl® (glimépiride)
  • Agit directement sur le pancréas
  • Stimule la production d’insuline
  • Prendre immédiatement avant, avec ou après un repas (jamais à l’heure du coucher)
  • Hypoglycémie, prise de poids, éruption cutanée, nausées, diarrhée
  • Hypoglycémie, prise de poids, éruption cutanée, nausées, diarrhée
GlucoNorm® (répaglinide)
Starlix® (natéglinide)
  • Ralentit la digestion des féculents et des sucres
  • Prendre avant chaque repas; ne jamais prendre sans nourriture
Januvia® (sitagliptine)
  • Agit sur l’intestin et les hormones lors de l’ingestion des aliments
  • Supprime la sécrétion de glucose par le foie lorsque la glycémie est élevée
  • Prendre un comprimé de 100 mg, 1 fois par jour, au même moment chaque jour
Congestion nasale, mal de gorge, éruption cutanée, urticaires
Onglyza® (saxagliptine)
  • Prendre un comprimé de 5 mg, 1 fois par jour, au même moment chaque jour
Infection des voies respiratoires supérieures, infection des voies urinaires, mal de tête, urticaire, éruption cutanée
Trajenta (linagliptin)
  • Prendre un comprimé de 5 mg, 1 fois par jour, avec ou sans repas
Toux, inflammation du nez ou de la gorge, réaction allergique/td>
GlucobayMC(acarbose) Ralentit la digestion des sucres   Hypoglycémie, flatulences, douleur à l’estomac, crampes, malaise abdominal
Glucophage®, Glumetza® (metformine)
  • Accroît l’efficacité de l’insuline
  • Diminue la production de sucre par le foie
  • Prendre 4 comprimés par jour avec les repas
Diarrhée, nausées, goût métallique en bouche, fertilité accrue
Non recommandé en cas de maladie rénale, d’insuffisance cardiaque ou d’insuffisance hépatique
Actos® (pioglitazone) Rétention d’eau, prise de poids
Avandia® (rosiglitazone) Plus de fractures, fertilité accrue
Non recommandé en cas d’insuffisance cardiaque ou hépatique
Victoza® (liraglutide)
  • Imite l’effet des hormones
  • Abaisse la glycémie
  • Augmente la libération d’insuline
  • Ralentit la production de glucose dans le foie
  • Injecter 1 fois par jour
Nausées, perte de poids
Byetta® (exenatide)
  • Injecter 2 fois par jour, avant le petit déjeuner et le souper
Nausées, perte de poids

Cette présentation de l’Institut de cardiologie fait un survol des médicaments contre le diabète de type 2 (en anglais seulement).

Lignes directrices sur les pratiques exemplaires

Téléchargez les Lignes directrices de pratique clinique 2013 de l’Association canadienne du diabète pour la prévention et le traitement du diabète au Canada.

prévention du diabète

Personne ne sait comment prévenir le diabète de type 1, mais en portant attention à votre mode de vie, vous pouvez retarder l’apparition du diabète ou diminuer votre risque d’en être atteint.

Le mode de vie est aussi une façon de prévenir ou de retarder l’apparition du diabète de type 2, grâce à une saine alimentation, une activité physique régulière, une bonne gestion du poids et la prise en charge du cholestérol et de la tension artérielle. Les conseils qui suivent portent sur les 3 principaux éléments d’un mode de vie sain :

  • Mangez sainement en suivant le Guide alimentaire canadien. Cette vidéo explique comment gérer sa nutrition (ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario).
  • Pratiquez régulièrement une activité physique. Faire au moins 150 minutes d’exercice par semaine aide à garder votre glycémie à des taux normaux et favorise le maintien d’un poids santé. Comprendre les signes précurseurs de l’hypoglycémie (PDF).
  • Atteignez votre poids santé. L’obésité est la principale cause de diabète de type 2. Combiner activité physique et saine alimentation est la meilleure manière d’atteindre un poids santé. En fait, réduire votre poids corporel de 5 à 7 % peut prévenir de 58 à 71 % des cas de diabète11. Cette vidéo explique comment gérer son poids (ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario).

C’est possible de changer; écoutez l’histoire de Susan et d’autres histoires vécues.

Prise en charge du diabète

Si vous êtes diabétique, il est important de prendre vos médicaments et d’avoir de saines habitudes de vie. Voici quelques conseils pour y arriver :

  • Prenez vos médicaments comme ils sont prescrits et apprenez à bien gérer votre médication (ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario) avec cette vidéo.
  • Apprenez à maîtriser votre diabète en participant à un programme d’information sur le diabète.
  • Surveillez et consignez votre taux de glucose sanguin :
    • Objectif : Le glucose sanguin avant les repas doit se situer entre 4 et   mmol/l.
    • Objectif : Le glucose sanguin 2 heures après les repas doit être inférieur à 10 mmol/l.
  • Suivez le plan nutritionnel sain pour le coeur.
  • Soyez actif tous les jours et suivez votre plan d’activité physique. Être en forme physiquement diminue considérablement votre risque de mortalité prématurée.
  • Atteignez et maintenez votre poids santé.
  • Gardez vos pieds en santé : prenez soin de vos pieds (PDF).
  • Consultez votre médecin de famille ou votre spécialiste du diabète régulièrement.

Il est naturel d’avoir des questions sur ce que vous devez manger. Une diététiste peut vous aider à personnaliser votre plan de repas. Si vous avez le diabète et prenez de l’insuline, parlez-en à votre médecin de famille. Vous devrez peut-être consulter un endocrinologue (médecin spécialiste du diabète).

Durveiller la glycémie

Le plus important pour prendre soin de vous et maîtriser votre diabète est de surveiller votre glycémie. Pour ce faire, vous devrez utiliser un appareil de mesure de la glycémie appelé « glucomètre ». Cela vous aidera à garder votre glycémie à un niveau sain.

Vous pouvez acheter un glucomètre dans une pharmacie. Assurez-vous d’en choisir un qui vous convienne. Demandez l’avis de votre pharmacien et utilisez ce guide du consommateur (en anglais seulement) sur les glucomètres.

Avant de rentrer à la maison avec votre glucomètre, assurez-vous de savoir comment l’utiliser.

Cette vidéo peut vous aider à gérer votre glycémie (ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario).

À quelle fréquence devez-vous tester votre glycémie?

Diabète de type 1 :

  • Au moins 3 fois par jour avec un glucomètre
  • Avant et après les repas

Diabète de type 2 :

  • Le test HbA1c doit être fait tous les 3 mois (sur demande d’analyses sanguines du médecin)
  • Au moins 1 fois par jour avec un glucomètre

Diabète gestationnel :

  • puis 6 mois après la naissance
  • Quand vous prévoyez une autre grossesse
  • En l’absence de diabète, tous les 3 ans (ou plus souvent selon les autres facteurs de risque) 11