À propos de l'Alliance

 

L’Alliance nationale de la santé cardiaque des femmes compte 55 membres provenant de partout au Canada. Parmi ses membres, on compte des cliniciennes, des chercheuses, des professionnelles paramédicales, des gestionnaires de programme et 14 patientes partenaires ayant diverses expériences professionnelles et personnelles en sensibilisation, en éducation, en application des connaissances, en droit, en télécommunications, en génie, en ressources humaines et en psychologie.

L’Alliance compte un Conseil d’administration, un Conseil consultatif international, un Conseil consultatif des patientes, quatre groupes de travail et un secrétariat.

 

Alliance governance structure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Conseil d’administration    

    
Le Conseil d’administration fournit des directives aux divers comités et groupes de travail de l’Alliance afin de veiller à ce que toutes leurs activités respectent la mission et la vision de l’Alliance. Ce Conseil est notamment composé des membres suivants :

  • Chef, Division de prévention et de réadaptation de l’ICUO
  • Chef adjoint, Division de prévention et de réadaptation de l’ICUO
  • Coprésidentes du Conseil consultatif des patientes
  • Présidentes des groupes de travail de l’Alliance
  • Représentantes d’organismes partenaires et autres membres nommés, le cas échéant

 

 

Secrétariat

 

La raison d’être du secrétariat est de favoriser la croissance de l’Alliance pour en faire un chef de fil national en matière de partenariat, de collaboration, de diffusion et d’adoption de pratiques exemplaires liées à la santé cardiovasculaire des femmes au Canada. Le secrétariat est un point de contact qui facilite les activités et les communications, diffuse des connaissances, mobilise les membres, conserve les dossiers de l’Alliance et coordonne les différents acteurs. Le secrétariat offre son soutien par l’entremise du Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

 

 

            

 

 


Conseil consultatif des patientes

 

Coprésidé par Mme Jackie Ratz et Mme Karen E. Jacques

Le Conseil consultatif des patientes permet de définir de façon crédible et fiable ce qui importe le plus aux patientes. Il contribue notamment à faire connaître les enjeux émergents, à soutenir le développement de projets axés sur les patientes et à identifier des approches novatrices d’application et de mobilisation des connaissances.


Conseil consultatif international

 

Officialisation en cours

Le Conseil consultatif international fournira une expertise internationale quant aux enjeux de santé cardiovasculaire des femmes liés aux domaines suivants : application et mobilisation des connaissances, formation et éducation, promotion et défense des intérêts, et systèmes de santé et politiques.

 

 

Groupes de travail

 


 

Suivez-nous sur Twitter

 

 

Hébergé par :

Le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes (CCSCF) est basé à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Au fil des ans, l’Institut est devenu l’un des centres de santé cardiovasculaire les plus remarquables au Canada pour la qualité exceptionnelle des soins qu’il offre. C’est un centre de recherche de calibre mondial où le savoir passe du laboratoire au chevet des patients, et c’est un acteur de premier plan dans la prévention de la maladie du cœur au pays. Sa promesse est la pierre angulaire sur laquelle il repose depuis sa création : donner la priorité aux patients.